LES PROMENADES BOTANIQUES

Dimanche 26 septembre et le 3 octobre 2021 à Dampierre en Yvelines de 16.00-18.00 (annulation la veille pour le lendemain en cas de mauvais temps)

Petit groupe de 6 personnes, loupes prêtées, apporter un petit carnet, allure de marche tranquille et mesures sanitaires respectées.

Au menu :

la prêle, le plantain,  le trèfle, la vesse, le bouton d’or, la cymbalaire des murs,  le capillaire de Montpellier, un lotier peut-être, l’ortie, les fleurs de consoude, les luzernes en fleur, …

Contactez-moi au téléphone 0674451584 ou par e-mail pour plus de renseignements lamauvesauvage@gmail.com

L’ORTIE
Urticacée
LA BENOITE
Rosacée
LE SUREAU
Caprifoliacée
Description de cette image, également commentée ci-après

Urtica dioïca L. (1 pied mâle 1 pied femelle)
Description de cette image, également commentée ci-après



Benoîte commune (Geum urbanum) : culture, entretien, semisGeum urbanum L.






Sambucus nigra L.
La grande ortieHerbe de saint Benoît, Herbe à la fièvreLe suseau, sambuc. A ne pas confondre avec le sureau yèble.
Les feuilles et les racinesLes racines principalementLes fleurs et les fruits
Les feuilles sont reminéralisantes, très bien en infusion pour lutter contre la fatigue, la racine est utilisée pour certains troubles urinaires?Les racines ont un goût de clou de girofle. Feuilles et rhizomes sont toniques, astringents, stimulant des voies gastriques.Arbuste rustique, feuilles caduques. Tisane de fleurs pour faire baisser la fièvre, les fruits pour combattre la grippe.
upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/...
LE POLYPODE VULGAIRE

LES FOUGERES sont une grande famille – celle que nous avons rencontrée est un petit polypode commun de la « Famille des Polypodiacées » ; posé au pied d’un chêne et entouré de mousse. Ce dernier croît lentement sans fleurs mais sûrement. A l’aide de son rhizome parsemé d’écailles, la colonie ne va pas tarder à s’étendre. Loupe en main, nous parcourons les limbes finement découpées de ses frondes, les sores ronds ouverts, écrasés et fanés en cette fin de janvier.

Son usage tombé en désuétude est contenu dans un des ses noms populaires le réglisse du pauvre, le rhizome une fois séché a le goût sucré du réglisse. Pour la partie purement herboriste, le rhizome du polypode était utilisé pour ses qualités émollientes et expectorantes contre la toux.

Dans l’histoire superstitieuse de la fougère, une poignée de sores cueillies à la Saint Jean vous rendait invisible.

Description de cette image, également commentée ci-après
LE LIERRE GRIMPANT

En janvier, nous nous sommes arrêtés devant le LIERRE, Hedera Helix L.  – Une jolie liane qui fleurit à partir de septembre jusqu’en novembre pour la plus grande joie des dernières abeilles. Les 5 pétales des fleurs sont jaunes et verdâtres montés sur une ombelle. Le lierre grimpe toujours plus haut avec ses crampons mécaniques à l’assaut des chênes, des vieux murs, des grilles, toujours dans la demi pénombre. Elle peut présenter une longévité très grande. Ses belles feuilles vert sombre et persistantes sont alternes attachées à la tige par de longues pétioles. Les moineaux s’y cachent à l’abri des prédateurs et des intempéries. Les merles s’y régalent car les baies toute rondes et noires sont les rares fruits de l’hiver.

Ses usages sont anciens. Depuis les grecs, le lierre en dépit de la toxicité des baies figure parmi les plantes médicinales de choix. Surtout à l’extérieur en compresses. Pour les brûlures, les douleurs de tête, les douleurs de dents.

Mais attention les fruits sont un puissant poison.

Description de cette image, également commentée ci-après
LA CALLUNE

Tout près de la hutte où nous nous sommes arrêtés quelques dizaines de pied de bruyère presque fanée s’étalent. La calluna en grec signifie « balayer, nettoyer ». Ces petits arbrisseaux toujours verts allongent leurs rameaux munis de toute petites feuilles opposées sessiles. Les hommes du passé ont coupés ses rameaux et ses bois pour faire des balais, couvrir les toiture, des fagots de bruyère pour allumer les fours à pain. Sa corolle comme un grelot à 4 dents est fanée, grise blanche. Les capsules se sont envolées.

Son usage en herboristerie est marqué depuis longtemps par son affinité avec l’arbre urinaire. Les infusions des sommités fleuries seront efficaces sur certaines infections des voies urinaires, la gravelle, les cystites.

Qu’est-ce que la naturopathie ?

La naturopathie fait partie des médecines traditionnelles dont la clef de voute est « le bon sens, la simplicité et la sagesse ». Une trilogie gagnante mais souvent malmenée dans les aléas de nos vies.

La naturopathie aura pour vocation à donner des conseils de santé à titre préventif ;  le but est d’améliorer la qualité de vie en fonction de votre terrain et de votre vitalité. Le naturopathe s’appuie sur les 10 agents naturels synthétisés par le père de la naturopathie française Pierre-Valentin Marchesseau (1911-1994) : L’alimentation, les exercices physiques, la psycho-relaxation, l’hydrologie, les techniques manuelles, les techniques réflexes, la phyto-aromatologie, les exercices respiratoires, les techniques énergétiques, les techniques de rayonnement.

A qui s’adresse la naturopathie ?

La naturopathie s’adresse à toute personne de tout âge qui cherche à optimiser sa santé ou la retrouver. Enfants, Adolescents, Adultes. Les motifs de consultation sont très souvent le stress, le poids, les problèmes digestifs, le sommeil, la fatigue, le mal de dos, les articulations endolories, le sevrage tabagique, les allergies, le vieillissement, les règles douloureuses, … ou tout simplement l’envie de changer son hygiène de vie dans toutes les dimensions de l’être.

Le déroulé et les tarifs des consultations ?

La 1ère séance de naturopathie

(Étudiant(e)s : réduction de 15 euros sur toutes les prestations)
  • La 1ère séance en cabinet ou en visioconférence dure 1.30 heures pour  réaliser votre bilan de vitalité complet. Ce bilan n’est pas un diagnostic. Puis pour la remise de votre programme d’hygiène vitale (PHV), une séance de 30 minutes peut être convenue afin de vous expliquer les orientations prises en terme de cure notamment.
  • 80 euros TTC

Le suivi et adaptation des conseils

  • La séance de suivi, en moyenne tous les 3 mois, dure 45 minutes pour adapter les conseils en fonction de ce qui a été mis en place et de l’évolution du terrain personnel.
  • 50 euros

Les séances d’accompagnement

  • Les séances d’accompagnement peuvent durer de 30 minutes à 60 minutes selon les techniques proposées et choisies ensemble. Voir la liste des techniques.
  • 30 euros – 60 euros

Remarque : Le praticien de santé naturopathe ne saurait remplacer le médecin traitant. Ses conseils ne sont pas une prescription et n’ont rien de commun avec une ordonnance. Il ne s’agit ni de remèdes symptomatiques, même naturels, ni de traitement de maladies. Ce n’est ni son droit, en France, ni son objectif.

Les techniques proposées en cabinet selon votre terrain et votre motif de consultation

Le bon usage des simples

Vous recevrez des conseils d’utilisation des plantes sèches ou fraiches sous leurs formes les plus variées : infusions, hydrolats, macérats glycérinés, teinture mère, etc. sans oublier la gemmothérapie (bourgeons ou jeunes pousses) et l’aromathérapie.

Une diététique personnalisée

Nous n’avons pas tous le même terrain ni les mêmes besoins. Aussi chaque individu a un rapport à l’alimentation différent et unique. Vous seront présentés des cures de saison, des mono-diètes, de petits jeûnes, .. mais toujours des aliments naturels et sains.

L’auriculo-réflexologie

C’est une technique réflexe par stimulation de points de l’oreille qui s’explique par la riche innervation et vascularisation de l’oreille. Des protocoles ponctuels vous seront proposés pour améliorer le sommeil, mieux gérer son stress, retrouver de l’énergie.

Des exercices de psycho-relaxation (relaxation schultz, coréenne, la respiration, etc.)

Ces exercices sont indispensables pour retrouver la sérénité (gestion du stress et divers troubles psychosomatiques) et la bonne humeur, le rire ou pour le moins la légèreté.

Des conseils en hydrologie

Nous donnerons une place de choix à l’utilisation de l’eau interne ou externe à différentes températures, les bains, la douche alternée, locale ou générale, sans négliger l’argile.

L’olfactothérapie

Une approche  psycho-énergétique basée sur le pouvoir du parfum d’une huile essentielle pour se libérer de certains blocages du passé.